Chasse aux trésors en Castille-La Manche

 

La terre des moulins et des briqueteries 

La communauté autonome espagnole de Castille-La Manche, la région entre Madrid et Tolède, est l’une des régions les moins densément peuplées du pays. Parce qu’il n’y a pas encore le tourisme de masse le vaste paysage offre encore beaucoup d’espace aux activités traditionnelles du pays. Les vignes et les oliviers s’étendent à perte de vue. Mais dans le bassin du Tage et ses affluents tels que la Guajaraz se déroule une spécialité moins connue, mais pas moins typique de la région : la briqueterie artisanale.

 

Les villages et villes médiévales nous offrent un beau point de départ

Les fabricants de brique traditionnels sont chez eux dans la région de Don Quijote.

Les trésors cachés du « Meseta »

Le paysage de cette partie central de l’Espagne est plat et infini, à l’exception de quelques douces collines. Les Espagnols l’appellent le « Meseta », ou le paysage « tableau ». Le sol alluvial qui donne une couleur ocre profonde et impressionnantes à la vallée du Tage, est constitué de calcaire, de terre méditerranéenne rouge-brune et d’une couche d’argile boueuse (« barro » en espagnol). La désolation de cet environnement unique est une source d’inspiration pour de nombreux. Cervantes a créé ici son Don Quichotte, qui, pour sa Dulcinée, a combattu les moulins à vent caractéristiques pour la région. A son tour, l’équipe de Heylen Ceramics y a trouvé sa propre inspiration sous la forme de fabricants de briques locaux, passionnés par leur profession. 

Les plateaux du « Meseta » s’étendent à perte de vue.

La pierre locale rayonne le robuste rustique de la campagne espagnole.

    
Tradition de pierre « purasangre »

La zone centrale de la vallée du Tage est dominée par la vue de Tolède, avec sa riche histoire médiévale l’une des villes les plus anciennes et impressionnantes de la péninsule ibérique. L’Alcázar séculaire, la cathédrale de Santa María et les nombreux bâtiments authentiques dans la célèbre style Mudéjar illustrent le style architectural typique de la région, où le calcaire et la brique traditionnelle jouent un rôle important en raison de leurs des propriétés isolantes. De nombreux amateurs d’architecture s’émerveillent ici pendant des heures en admirant les nombreux moulins restaurés et les belles maisons traditionnelles. 

Le Tage est une véritable ligne de vie, tant pour l’agriculture comme pour l’industrie.

L’architecture en pierre comme expression esthétique : le célèbre style Mudéjar. 

Ici, la briqueterie est pure poésie

Pour des aficionados de la brique comme nous, explorer cette région est une expérience unique. Les fabricants locaux travaillent encore avec un tel dévouement à leur profession, que les découvertes que nous faisons ici sont bien plus que des précieuses acquisitions pour notre gamme. Ils montrent immédiatement le potentiel de devenir des aubaines absolues pour nos clients belges qui sont à la recherche d’une brique qui rayonne la chaleur et l’authenticité. Nous choisissons finalement deux briqueteries exceptionnelles, que nous distribuons aujourd’hui en exclusivité pour le marché belge. 

 

Cerámicas Mora: authenticité grâce aux techniques modernes

Quelques-unes des plus belles surprises que nous avons emmenées de l’Espagne vers la Belgique, nous avons trouvé dans l’assortiment de Cerámicas Mora. Ce fabricant d’Illescas, à quelque 40 kilomètres au sud de Tolède, se distingue en associant la pureté de la tradition céramique espagnole aux technologies les plus modernes. Dans deux usines qui peuvent traiter jusqu'à 700 tonnes de matières premières par jour, Mora ne produit pas seulement les briques traditionnelles perforées, mais aussi les briques creuses très avancées et les briques Clinker hypermodernes. Les variantes en matière de couleurs sont rien de moins qu’impressionnantes.

Lorsqu’elle a vu le jour il y a plus de 50 ans, l’entreprise Ceramicas Mora avait un objectif précis : fabriquer des matériaux de construction de toute première qualité. Ce n’est pas un hasard si elle fut l’une des premières entreprises du secteur à décrocher le certificat ISO 9001. Ce souci constant d’innovation permet à Mora de commercialiser aujourd’hui les briques les plus blanches, les plus grises et les plus noires du marché, et de développer de nouveaux modèles, notamment caractérisés par une remarquable résistance à l’eau.

Les techniques de production avancées donnent des briques en des formats, des couleurs et des textures surprenants

Cerámica LasLosas: aspect rustique dans nombreux formats 

A vingt kilomètres au sud-ouest de Tolède, dans le village de Guadamur sur les rives de la Guajaraz, nous avons découvert une deuxième gemme de la briqueterie régionale. Cerámica LasLosas se caractérise par la production de briques particulièrement robustes et rustiques, mais qui donnent quand-même une grande variété de formats et d’applications. De formats longs aux briques qui sont spécifiquement conçues pour la restauration et la rénovation, la société de la famille Barrios ‘s achève à créer un look rustique ultime avec des spécifications techniques modernes et des valeurs d’isolation élevées.

Cerámica LasLosas est une véritable revelation dans la région ensoleillée de Tolède. Ici, l’artisanat n’a pas pris une ride. Une philosophie qui permet à LasLosas de produire des plaquettes et briques de parement encore très rustiques, marquées au coin de l’authenticité. La famille Barrios, qui fut l’un des fondateurs de cette usine, a toujours eu  l’esprit d’entrepreneur dans les gènes, tout comme l’attachement à la terre espagnole. Avant de fonder Cerámica LasLosas, ils s’adonnent en l’industrie minière. 

Malgré le succès croissant Cerámica LasLosas reste une véritable entreprise familiale. 

Les processus naturels sont toujours à l’origine des produits artisanales

Voici une brique après notre propre âme : faite minutieusement par des mains qualifiées.

Nous sommes impatients pour emmener ces petits trésors à notre salle d’exposition en Belgique